Syndicat National de l'Enseignement Privé Laïque. Notre devise : "Pouvoir s'opposer mais toujours proposer !"
default logo

Salaires et classifications EPI & EAD

Rappel : jusqu’au 31 décembre 2018, 2 textes conventionnels cohabitent sous le chapeau de convention EPI : l’ancienne convention de l’enseignement privé hors contrat dit Enseignement Privé Indépendant EPI et l’ancienne convention de l’Enseignement privé à Distance EàD.
Les négociations de la fusion sont en cours et prendront effet au 1er janvier 2019.

Pour la dernière année, ce n’est pas une seule NAO de branche mais bien deux NAO de branche que nous avons eu à mener :

Pour la partie Enseignement privé indépendant :
Après avoir démarré bien bas en décembre 2017 avec des propositions de la FNEP qui n’atteignaient pas même 1% et qui s’étiolaient pour atteindre 0% pour les cadres, nous avons obtenu que les salaires minima de la branche soient revalorisés de 1,2%. Seuls les cadres de la catégorie la plus haute C3 ne voient pas le minima conventionnel revalorisé mais il s’agit des salariés dirigeants qui n’ont généralement aucune difficulté à faire évoluer leur salarie…Egalement, pour renforcer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, nous avons obtenu de reconnaitre l’ensemble de la durée du congé parental pour le droit à l’ancienneté du salarié. Pour rappel, le code du travail prévoit de n’en reconnaitre que 50%.

Pour la partie Enseignement à distance :
Les employeurs de l’enseignement à distance ont pu, pour la dernière année, proposer une NAO distincte de l’EPI.
C’est bien dommage, car ils ont refusé de proposer eux-aussi 1,2% et se sont bloqués à 1%. Le prétexte : la fusion des conventions au 1er janvier 2019 va déjà leur coûter cher !
Notre réponse : mieux vaut commencer à augmenter un peu plus les rémunérations aujourd’hui, la marche à franchir n’en sera que moins haute en 2019 !

Dialogue de sourds malheureusement….

Documents à télécharger :